Vous êtes 56 à nous avoir répondu quant aux indications de scanner initial dans le contexte de suspicion de COVID. L’idée étant d’évaluer la quantité d’examen était réalisée pour patients avec signes de gravité respiratoires associée et celle sans signe de gravité respiratoire associée. Ca n’était pas simple de faire ce recueil alors MERCI!

Les recommandations SFR/SIT initiales étant de ne réaliser des scanners thoraciques qu’aux patients avec signes de gravité respiratoires nous voulions évaluer l’adhésion des cliniciens et des radiologues à ces recommandations.

Chacun des centres est anonymisé mais possède une colonne propre dans laquelle sont sommés des cas graves et non graves.

Ceci est pour la semaine 1, la semaine arrive dans la matinée sous la forme d’une carte choroplèthe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *